Un samedi qui n’en finit pas

Un samedi qui n’en finit pas

Voici le début du récit de nos vacances. Le 13 Juillet, ça y est, toute la famille est en vacances. Et quoi de mieux que de commencer par un déménagement, en effet, Noëmie ( animatrice d’aumônerie avec nous) et sa petite famille déménagent en Bretagne du côté de Rennes, alors JC se rend chez eux dès 9h30, l’heure de rendez-vous. Moi, j’arrive 15 minutes plus tard pour déposer les enfants car j’ai pris rdv chez l’esthéticienne avant de partir en vacances. Je les rejoins donc vers 11h15 pour aider au chargement du deuxième camion. En début d’après-midi, la mission est terminée. Jean-Christophe profite de l’après-midi pour faire une petite sieste. Puis c’est l’heure du chargement de notre voiture. A 21h, nous prenons la route en direction du Sud de la France.

A Orléans, petit imprévu. Alors que nous sommes sur la Tangentielle, tout à coup, elle est fermée et nous devons sortir de cette route. JC s’en sort comme un chef pour essayer de retrouver notre route un peu plus loin, sauf que voilà, la route est à nouveau coupée pour cause de “feux d’artifice”. La police est là, nous leur demandons comment faire pour aller à Vierzon, et ils répondent, qu’il faut prendre la Tangentielle… cherchez l’erreur ! Au final, ils nous redirigent sur l’autoroute jusqu’à la prochaine sortie et la descente dans le sud se poursuit. Toute la petite famille dort alors que Jean-Christophe nous emmène en vacances. On se retrouve demain pour raconter la suite de notre périple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de faire ce petit calcul, pour voir si vous n’êtes pas un petit robot ... La limite sécuritaire de temps est dépassée. Merci de re-charger le CAPTCHA (en cliquant sur la double flèche arrondie".