Cales-nuque

 Publié par le 12 septembre 2017 à 22 h 11 min  Un commentaire »
Sep 122017
 

Depuis un moment déjà, j’ai investi dans un cale-nuque que j’utilise lors des trajets en voiture. Étant à au moins 4h30-5h de voiture de chaque membre de la famille, il m’évite d’avoir mal au cou lorsque je me réveille de mes petites siestes. Et puis je me suis mise en tête de fabriquer un cale-nuque pour mes garçons.

Après avoir enquêté sur le rembourrage à mettre à l’intérieur de mes fabrications, j’ai dessiné le patron sur une feuille (à partir d’un modèle trouvé sur un site internet), et je me suis lancée dans la couture.

Ce soir, je viens de les finir, les garçons les inaugureront ce week-end à l’occasion de notre petit périple pour l’anniversaire de Jean-Christophe.

 

Travail d’équipe

 Publié par le 21 août 2017 à 15 h 40 min  Un commentaire »
Août 212017
 

Samedi 5 Août, Jean-Christophe a fait les étagères dans la chambre de Nathanaël. Bien entendu, les murs n’étant toujours pas droit, il a dû recouper les planches, mais il s’en est très bien sorti.

Nathanaël est ravi d’avoir enfin ses vêtements dans sa chambre. Depuis, il prépare ses vêtements du lendemain seul. 😉

Pour éviter que la poussière ne s’invite trop souvent, nous sommes partis acheter du tissu « CARS », et je me suis attelée à la fabrication du rideau.

Et voilà le travail !

 

Le Teurre

 Publié par le 12 août 2017 à 21 h 38 min  Un commentaire »
Août 122017
 

Ce mardi, je prends ma journée, je pars seule en randonnée. Clignement d'œil J’ai plusieurs itinéraire en tête en fonction de mes jambes et de ma motivation. Ce que je sais, c’est que je vais sur la montagne face à notre appartement. Je descends donc jusqu’au télésiège du Doron et remonte ladite montagne. Le sentier indiqué est très raide, je prends le chemin qu’empruntent les voitures pour aller au restaurant un peu plus haut. Je vois des chèvres, des vaches, et je continue sur le chemin jusqu’à “Enverses”. Je traverse le ruisseau des Enverses et là, ça grimpe bien… Arrivée à une intersection, le balisage m’indique que le Teurre est à 1h10. Je n’avais pas prévu de monter la-haut, mais de me savoir si près du sommet, je décide d’y aller. La montée est agréable après ce panneau, je croise une vache seule, je suis bercée par le bruit des sauterelles et des ruisseaux. Encore une fois, je suis bien ! D’un coup, ce n’est plus la même histoire, la montée est difficile. Et puis, un panneau m’indique l’arrivée à seulement 10 minutes. Ça y est, j’y suis et je suis bien contente.

MARTIN_2017_07_18_0616

MARTIN_2017_07_18_0628

Le Teurre, c’est lui !

J’envoie un message à mes hommes et ce sont mes p’tits gars qui m’appellent et me disent qu’ils sont plus haut que moi. Clignement d'œil Je mange le pique-nique préparé par mon chéri, je profite de la vue. Je redescends en prenant le sentier qui arrivent sous la télécabine de La Masse 2. Je décide de ne pas redescendre tout de suite et prends le sentier indiquant le Refuge du Lou. J’ai un peu peur en passant dans les éboulis, notamment sur un pont “douteux”.

Ensuite, j’en ai marre, j’ai chaud, mes deux gourdes se vident. Je descends par les pistes de ski. Quand j’arrive au gîte, il ne reste plus rien de mon litre et demi présent en début de journée.

Je bois, mets mon maillot de bain, et vais profiter de la piscine du Club où pendant 5 minutes, je suis seule dans l’eau, c’est top !

De retour chez nous, j’attends mes 3 courageux garçons partis toute la journée.

Tamié + Epierre

 Publié par le 4 août 2017 à 22 h 12 min  Pas de réponse »
Août 042017
 

On se lève tôt, Nathanaël prend son médicament “anti-vomi”, et nous partons à Tamié pour assister à la messe avec les moines. Les derniers virages avant le Col de Tamié ont été plus fort que “l’anti-vomi”, heureusement, la bassine était là !

En arrivant, nous nous apercevons qu’il y a beaucoup de monde venu assister à l’Eucharistie. Nous sommes tout au fond de l’église, mais nous voyons tout de même le moine qui sonne la cloche en tirant la corde. Un autre frère vient chercher les enfants et ils partent tout devant sur les tapis assister à la messe. Il y a 13 ans, c’était nous, les jeunes de l’aumônerie de Villefranche qui étions sur ces tapis.

Après ce temps de prière, nous passons au magasin faire quelques achats, dont ceci :

MARTIN_2017_07_17_0574

et nous allons vite le mettre au frais dans la glacière.

Nous pique-niquons, chaussons les chaussures de marche et partons au Fort de Tamié. Nous prenons « la » route, traversons « le » champ, trouvons « le » chemin qui monte à La belle étoile, un bouquetin mort, mais pas le chemin qui mène au Fort. Nous revenons alors sur nos pas, et décidons d’y aller par la route.  Heureusement, on a retrouvé un sentier fléché, et nous sommes arrivés devant l’entrée principale du Fort. Nous l’avons contourné et enfin, nous avons retrouvé l’endroit que nous cherchions : un beau panorama surplombant Albertville et une belle vue sur le mont Blanc.

Pour le retour, nous avons retrouvé le chemin que nous avons tant cherché à l’aller. Et pendant ce trajet, on s’est dit qu’il y a plus de 10 ans, on faisait parti d’un groupe de jeune, qu’on discutait, et qu’on suivait le mouvement sans faire attention au chemin que nous prenions.

Nous avons retrouvé la voiture et sommes partis à Epierre rendre visite à Marine et Matthieu. Nathanaël était ravi de revoir son parrain. Les enfants et moi avons découvert leur maison. Jean-Christophe a fait couler son sang pour couper un morceau de tronc d’arbre qui résistait à son frère. Et nous avons passé une bonne soirée tous ensemble. Après un immense câlin de Nathanaël à son parrain, nous avons repris la route des Menuires.

30 ans

 Publié par le 28 juin 2017 à 17 h 22 min  Pas de réponse »
Juin 282017
 

Ça y est, j’ai franchi le cap. Je suis trentenaire. Je l’ai une nouvelle fois fêté en avance à Arnas lors de la fête des pères.

Et puis le jour J, chez nous, juste entre nous quatre. Il faisait tellement chaud que j’ai opté pour une tarte aux poires et au chocolat. C’était à la fois gourmand et rafraîchissant.

Merci à tous !

Presque 30 ans

 Publié par le 11 juin 2017 à 10 h 17 min  Un commentaire »
Juin 112017
 

Nous avons profité du week-end prolongé de la Pentecôte pour fêter mes 30 ans.  Nous avons eu la joie d’accueillir mon parrain, ma tante, ma marraine, son mari et mes parents. Entourée de mes trois hommes, la fête pouvait commencer.

MARTIN_2017_06_03_0447

MARTIN_2017_06_03_0448

MARTIN_2017_06_03_0449

MARTIN_2017_06_03_0450

MARTIN_2017_06_03_0454

MARTIN_2017_06_03_0443

Le dimanche, le soleil était au rendez-vous, nous avons pu profiter du jardin et du barbecue.

MARTIN_2017_06_04_0457

J’ai appris pendant l’apéritif que mon parrain et ma tante ne repartaient que le lundi. Une super nouvelle, nous allions profiter d’eux plus longtemps. Ma marraine et son mari étant seuls à Melun le soir, nous avons donc prolongé ce moment tous ensemble autour des pizzas devant le rugby. Clignement d'œil

MARTIN_2017_06_04_0458

Merci à tous d’être venus, j’ai passé un excellent week-end !

Une belle journée

 Publié par le 28 mai 2017 à 19 h 04 min  Un commentaire »
Mai 282017
 

C’est la fête des mamans et dès le petit déjeuner, mes garçons m’ont offert leur cadeau.

Merci mes fistons !

Nous sommes ensuite allés acheter nos desserts… mille-feuilles pour les adultes et éclair au café pour les ptits loups.

Et puis nous sommes allés marcher en forêt de Fontainebleau, il faisait vraiment très chaud, alors nous avons fini dans l’eau à la base de loisirs de Bois-le-Roi. 😉

De retour chez nous, nous avons mangé nos petites fraises.

Il est fini !

 Publié par le 1 mai 2017 à 20 h 45 min  2 commentaires »
Mai 012017
 

Commencé en Novembre 2015, le puzzle de 3000 pièces a été achevé hier soir. Voici la preuve en photo :