Archives de
Catégorie : Vélo

Sortie vélo… avec Papy et Mamie

Sortie vélo… avec Papy et Mamie

Mes beaux-parents sont arrivés vendredi en fin d’après-midi sous le soleil. Avec Jean-Christophe, ils ont pu aller chercher les garçons à la sortie du sport. Dès que j’ai eu fini le boulot, j’étais enfin en week-end et nous allions pouvoir profiter de ce moment en famille en commençant la soirée par un barbecue et en finissant le repas par un tiramisù aux poires et au Nutella.

Nous sommes allés jusqu’au kiosque pour profiter un peu de la fête de la musique.

Le samedi matin, Samuel et moi avions dentiste vers la gare, nous y sommes allés en vélo. C’était notre échauffement avant la sortie de l’après-midi. En effet, nous avons fait une balade de 27 kilomètres en passant par le parc de la borne blanche, en poursuivant par la forêt de Sénart, et en prenant l’allée royale jusqu’au pavillon royale. Voici quelques photos.

Sur le pont au dessus de la francilienne
Sur l’allée royale
Papy arrive
Et Mamie et JC
Pause « eau » devant les panneaux d’informations
Papy tourne en nous attendant
Mise en place pour la photo devant la statue du « gardien »

Nous arrivons ensuite à mi-chemin de notre promenade devant le pavillon royale. Nous faisons demi-tour avec une pause « gâteau » devant les panneaux d’informations et un vrai goûter nous attend de retour chez nous.

Dimanche, il fait chaud… nous sortons un peu le matin et décidons de rester au frais dans la maison pour le repas. Et puis à 15h, c’est l’heure pour nos hôtes de reprendre la route. Merci pour votre venue, pour mon cadeau, et n’hésitez pas à revenir dès le vendredi soir pour profiter d’un bon samedi entier en famille.

Activités du jour

Activités du jour

Ce matin, j’ai laissé mes trois mecs et je me suis accordée un moment seule, sur mon vélo. Direction la forêt de Sénart où j’ai apprécié ce moment pour moi. Je suis rentrée avec quelques jonquilles puisque j’ai découvert un endroit rempli de ces fleurs jaunes.

A mon retour, Samuel et Nathanaël faisaient des perles à repasser. Et ce soir, voici le résultat.

Nous avons aussi profité d’être en famille pour aller nous promener, les enfants à vélo et les parents à pied.

Après-midi mère-fils

Après-midi mère-fils

Exceptionnellement, je finissais ma journée de travail à 13h15. Le soleil étant apparu aux alentours de 12h45, nous avons pris les vélos et sommes allés jusqu’à la zone humide de Moissy-Cramayel. En chemin, nous avons vu deux ragondins.

En pleine lecture de la table d’observation.
Depuis le poste d’observation qui permet de voir sans déranger les oiseaux.

Nous avons vu des hérons, des oies bernaches et d’autres oiseaux que je n’ai pas su reconnaître.

Nous sommes ensuite allés au presbytère récupérer un vidéoprojecteur pour notre soirée film-crêpes de vendredi. J’ai eu quelques difficultés à le trouver mais pendant que je cherchais, nous avons eu la surprise de voir les deux poules du Père José (ancien prêtre de la paroisse) sur le rebord de la fenêtre. 😉

Nous sommes ensuite aller rendre les livres à la bibliothèque et en emprunter de nouveaux.

De retour, j’ai pris le temps de proposer à Nathanaël son activité « La science des bougies » qu’il avait eu pour son anniversaire de la part de son Papy et de sa Mamie.

La voici en train de se solidifier

Ça a du bon une après-midi juste entre maman et fistons. 😉

Quatrième jour de vacances

Quatrième jour de vacances

Les 3 hommes de la maison se sont fait une sortie vélo de 22 km. Ils sont allés au Carré Sénart pour acheter du maïs à pop corn. Ils ont également ramassé des pommes pour faire de la compote.

De retour, Jean-Christophe a préparé le goûter avec l’aide des garçons.

On aperçoit les pommes de l’allée royale.

Et c’est en regardant la fin de Zootopie, qu’ils ont mangé le goûter.

Premier jour de vacances

Premier jour de vacances

Les enfants sont en vacances, il fait beau, les chemins de la forêts sont secs, c’est une bonne journée pour faire du vélo en forêt de Sénart avec Maman pendant que Papa est en route pour Dijon.

Sortie vélo

Sortie vélo

La semaine dernière, avec les enfants, j’ai profité de la chute des températures pour faire une sortie vélo avec pique-nique.

Au menu, une salade de tomates du jardin, du jambon, des chips, des compotes et des Twixs

Nous avons roulé jusqu’au Pavillon Royal où nous avons fait notre pause pique-nique.

Sur le chemin, nous avons pu observer la sculpture du Gardien.

Vélo en famille

Vélo en famille

C’est une première ! Et oui, Jean-Christophe s’étant fait voler son vélo à la gare en Novembre 2015, il n’avait plus de VTT. Depuis ce matin, tous les membres de la famille en ont un, et comme nous sommes encore tous en vacances, nous sommes partis en forêt de Sénart pour un petit moment familiale.

20180428_141539

20180428_141620

Et nous avons fini par un petit tour au Cross.

20180428_150058

20180428_150109

Col du Petit Saint Bernard

Col du Petit Saint Bernard

J’ai profité de notre séjour à la montagne pour y amener mon vélo. Les bonnes côtes sont en effet assez rares en Ile de France, et je me suis dit qu’un ou 2 petits cols à ajouter à mon maigre palmarès ne seraient pas superflus. Afin de ne pas galérer tout seul, j’ai trouvé un compagnon de route qui a fait le déplacement pour l’occasion en ce jeudi 13 juillet : mon papa !

Le Col du Petit Saint Bernard est relativement facile. Il est long, certes, mais très régulier, sans jamais atteindre les pourcentages mirobolants de cet insolent Galibier.

Papa, qui craignait un peu de se retrouver seul au bout de cent mètres, a pris la tête de notre majestueux peloton. Je suis resté derrière toute la montée, et j’ai été stupéfait de la régularité de son allure. Seul, je pense que je serais parti plus vite, avec le risque de tomber en fringale avant la fin du col. Là, l’effort a été constant durant les 3 heures de grimpette : tant mieux !

col-du-petit-saint-bernardCliquer sur l’image pour agrandir le profil

Route 13-07-2017, VitesseNotre vitesse en fonction de l’altitude. En vert, la cadence de pédalage. Cliquer pour agrandir

 

Vers midi, après plus de 3 heures de montée, nous sommes au col (sur le graphe ci-dessus, les pauses ne sont pas comptées) ! De l’eau, des photos, bref, on en profite…

100_2016

Vue sur le Mont-Blanc

100_2018

Le vélo en avant-plan est tout neuf. C’est celui de papa.

100_2020

Nous 3…

100_2021

De retour dans la vallée, chacun a repris sa route (en voiture). Papa vers Villefranche, moi vers les Menuires. Une journée bien sympathique, merci encore 🙂 .

Initiation cascadeur…

Initiation cascadeur…

Samedi, Julie et les enfants sont partis en début de matinée, direction Besançon, pour une cousinade. Moi, travaillant tôt le lendemain (congé accordé le samedi mais pas le dimanche 🙁 ), je suis resté à la maison pour profiter de faire un peu de bricolage le matin et un tour de vélo l’après-midi.

Une bonne idée, à première vue, compte tenu de la météo et de ma forme du moment.

C’est sur le chemin du retour que mon périple s’est brutalement arrêté. Engagé dans un rond point pour prendre la 3ème sortie, j’ai aperçu une voiture, venant de la 2ème sortie, ralentir, et au moment où j’arrivais devant elle, remettre un coup d’accélérateur. Ayant quelques notions en physique, surtout au chapitre « mouvements, forces et trajectoires » 😉 , j’ai rapidement compris que le choc était inévitable.

J’ai vu l’aile percuter le vélo, puis j’ai décollé. J’ai pensé à mon boulot (oui, mon boulot dépend de ma santé), j’ai pensé à mes os qui allaient se briser en retombant sur la route, et… j’ai repris mes esprit, allongé sur le ventre au milieu de la route. Une douleur violente (9/10 ! ) au coccyx m’empêchait tout mouvement, mais assez rapidement, j’ai constaté qu’aucun autre membre n’était touché.

Après quelques instants, j’ai pu retirer mon casque et même me relever pour dégager la route. Les pompiers et la police sont arrivés au bout de 10 minutes. J’ai fini cette belle sortie par 4 heures à l’hôpital. Rien d’alarmant, aucune fracture, mais j’ai toujours mal aujourd’hui en position assise. Curieusement, je n’ai aucune égratignure, à part un léger frottement sur la fesse droite. Julie n’étant pas là, c’est en taxi que j’ai dû rentrer le soir !

Jour férié oblige, il faut attendre demain mardi pour contacter les assurances. Le « coupable » reconnait ses torts à 100%, nous sommes en contact.

Concernant le vélo, enfin, la roue arrière est enfoncée/cassée au niveau de la jante et un frottement est visible au niveau de la base droite. Il faut que je fasse contrôler le carbone à cet endroit…

Plus de peur que de mal, en somme. On pense souvent que les accidents n’arrivent qu’aux autres. N’oublions pas que les autres, des fois, c’est nous…