Archives de
Catégorie : Travail

Déconfinement

Déconfinement

Ce 11 Mai, nous n’étions plus « confiné ». Ce qui a changé pour nous :
• JC a fait un petit tour en zone verte, à plus de 100km et il a même dormi là-bas. L’hôtel habituel étant toujours fermé, c’est en taxi qu’il s’y est rendu et c’est toujours en taxi qu’il est reparti ce matin à 4 heures pour revenir en zone rouge.

Comme il n’avait pas découché depuis le jour du confinement en Mars, cette nuit fut donc un renouveau. Comme la dernière fois, pas de petit dèj, mais cette fois, il a pu anticiper et emmener du pain d’épices pour manger à 3h30.

• En ce qui me concerne, j’ai repris le travail. J’ai retrouvé un Nathan qui se met debout et tient assis, et une Lisa toujours aussi pipelette. Elle m’a dit hier : « tu sais Julie, je suis contente de revenir chez toi. » Moi aussi, j’étais contente de la retrouver. Nous avons déjà fait quelques activités pendant la sieste de son frère le matin : dessin sur papier, pierres chaudes, une chenille et un papillon. Ça fait du bien de retrouver le boulot, on a l’impression que la vie reprend un peu son cours normal, même si on a un protocole assez important et que l’école continue à la maison. Pas simple de tout faire à la fois, mais il faut bien, c’est comme ça pendant encore un bon bout de temps.

• Concernant les garçons, ils ont pu refaire de la trottinette et on est allé à plus de 1 km… et sans autorisation ! On commence à prendre l’habitude d’emmener un masque dès qu’on doit se rendre dans un magasin.

Chez les Bodin’s

Chez les Bodin’s

Jeudi dernier, le RAM a fait venir la ferme Tiligolo. J’y suis donc allée avec les enfants que j’accueille et pour le spectacle, les parents pouvaient rester.

Le fermier cherche M. Lapin
Ce n’est pas M. Lapin

Le fermier ayant besoin d’aide , je me suis proposée.

Mes deux petits se demandent ce que je fais dans l’enclos sans eux

Le fermier a décidé de nous relooker et de nous rebaptiser. Je suis donc devenue Tatie Marceline, avec Robin qui joue « Marcel ».

On se croirait chez les Bodin’s
Seule

Seule

Mes trois hommes se sont levés tôt ce matin pour prendre le train en direction de Villefranche et passer le week-end chez Papy et Mamie. Leur voyage fut palpitant et sûrement un peu stressant puisqu’ils sont montés dans le TGV seulement 3 minutes avant le départ. 

Pour ma part, je suis partie avec ma voisine et collègue en formation «Contes et histoires à raconter». Cette formation se déroule sur 2 samedis. C’est interressant, je retrouve certains éléments de mes cours de «psychologie de la littérature enfantine» que j’avais lors de mes cours de licence. Nous avons abordé la différence entre contes et histoires, découvert des livres à lire aux enfants que nous gardons et commencé les exercices pratiques pour poser notre voix et raconter des histoires ou des contes.

Ce soir, seule, j’en ai profité pour me faire un plateau télé, prendre un bain moussant et écouter et chanter de la musique dans la salle de bain et ma chambre. L’impression d’être une ado le temps d’une soirée. 😉

Plateau de vissage

Plateau de vissage

Maintenant que les petits que je garde sont « grands », aux alentours de 2 ans, ils vont pouvoir faire l’activité de vissage-dévissage. Voici celui que j’ai fabriqué .

Le tuto se trouve ici sur le site matchouteam.com

Le grand jour

Le grand jour

Ça y est, Jean-Christophe est en roulement, ça veut dire que nous allons pouvoir nous organiser un peu plus puisque désormais, nous connaissons à l’avance ses journées de travail. Clignement d'œil

Et pour bien commencer, il fait son premier Paris Bercy-Lyon Perrache. Comme aujourd’hui est un jour férié, et que c’est les vacances, nous sommes allés le soutenir au départ à Bercy.

S6003850

S6003852

Ensemble dans le RER

S6003859

S6003860

S6003864

Nos petits curieux et Papa qui fait la visite de sa machine

S6003867

S6003862

La vue du conducteur

S6003869

S6003871

Avant le départ

S6003875

Et c’est parti

A l’heure qu’il est, il va arriver en gare de Dijon. A 20h24, il sera à Villefranche et pourra remettre en mains propres les dessins des garçons à ses parents, puis ce sera St Germain, Lyon Part-Dieu et Perrache, son terminus où il passera la nuit.

Demain, c’est le même trajet en sens inverse. 😉

Chez Papy et Mamie… en Franche-Comté

Chez Papy et Mamie… en Franche-Comté

Nous avons découvert la maison de mes parents. Après une petite visite des lieux et m’être aperçu que c’était bien plus grand que les 4 pièces que je connaissais, nous avons donné un petit coup de main aux parents. Même Samuel et Nathanaël ont porté des pierres. ( Comme dit Nathanaël :”J’ai porté des cailloux, moi !”) Mais ils ont surtout aimé le tracteur et le vélo.

MARTIN_2014_04_20_1231

MARTIN_2014_04_20_1228

Virée en train

Virée en train

N’ayant pas les enfants à garder, je me suis fait inviter dans la cabine de mon conducteur de train préféré.

S6003325

S6003326

En attendant le départ à Corbeil.

S6003327

S6003335

En roulant.

S6003333

Arrêté en gare

S6003338

Et de nuit, en gare de Juvisy (avec les cookies).

Bon voyage !

Bon voyage !

z2nA

Vous l’avez compris, j’ai décroché mon examen de conducteur de ligne. Après 7 mois d’intenses efforts, de sacrifices, de compromis (oui, oui, j’ironise ! ), la récompense se devait d’être à la hauteur du travail fourni…

Mais l’obtention du seul examen, exclusivement sur la zone “Sud-Est” de Paris, ne suffit pas à nous expédier sur la ligne D, qui elle, traverse l’Ile de France verticalement.

Il a donc fallu nous former sur le Nord, et surtout sur la zone RATP, ainsi qu’à son règlement qui lui est propre. En effet, la ligne D est une ligne exploitée par la SNCF sauf sur le tronçon Chatelet-Gare de Nord (quelques kilomètres seulement) exploité par la RATP.

Donc après cette ultime formation, et une validation au simulateur (décidément…), j’ai été envoyé en mission dimanche matin ! Avec en prime un Repos Hors Résidence à Villeneuve…

Le début de la journée de service de dimanche, qui commençait à 4h15, consistait à amener un train vide de Villeneuve à Paris puis de faire Paris-Melun, avec les clients évidement ! Le trajet “à vide” s’est correctement déroulé. A Paris, j’ai changé d’extrémité du train, prié, effectué les essais de rigueur, prié, fermé les portes, prié et… je suis parti ! Comme prévu, tout s’est bien passé. Malgré la nuit et “la solitude”, aucune gare n’a été “omise”, personne ne s’est plaint, que du positif, en somme. La suite de la journée s’est bien passée également.

Après une bonne nuit de sommeil au foyer à Villeneuve, j’ai recommencé à 4h20 le lendemain. Mais avec, cette fois, la traversée du fameux “tunnel” et la desserte au Nord jusqu’à Villiers le Bel. Il semblerait cependant que tout se soit bien déroulé Clignement d'œil.

Me voilà donc vraiment dans le grand bain. Je pense que d’ici quelques semaines, soit le temps de passer plusieurs fois sur les différentes branches de la ligne, le stress aura disparu et le plaisir de conduire sera encore plus fort… Mais avant, il faut écouler les congés 2012 !