En vacances, le boulot n’est jamais loin…

En vacances, le boulot n’est jamais loin…

Ce petit billet « professionnel » vient s’intercaler au milieu du récit de nos vacances, mais c’est précisément au cours de celles-ci que la situation s’est confirmée. Cette anectode est donc bien à sa place ici.

La plupart des lecteurs de ce blog sont déjà au courant, les autres le seront… à la fin du texte…

Conducteur de Manoeuvre et de Ligne Local (CRML => Maneouvre + trains vides) depuis 3 ans et demi, j’étais inscrit sur une longue liste d’attente pour poursuivre l’aventure et intégrer une nouvelle école (TB => c’est à dire conducteur de ligne).

Au cours du mois d’avril, mon chef m’a prévenu que des pré-requis seraient organisés un mois plus tard, afin de sélectionner 6 candidats pour une école débutant au mois de juillet. Pour être sûr d’avoir le compte, la direction a prélevé 9 agents dans la liste, dans l’ordre. J’étais 8ème, il fallait donc que deux collègues « échouent », et que moi je réussisse, pour que je parte. Par chance, trois d’entre eux se sont désistés au dernier moment ( en réalité, j’étais 22ème, mais de nombreux agents ont préféré décliner la proposition).

J’ai passé mes 2 séries d’examen, dont la dernière avait lieu… le 1er juin, la veille de nos vacances 😉 ! En fait, elle devait avoir lieu le 11 juin, mais j’ai réussi à la faire décaler pour ne pas interrompre notre séjour à St Jean de Luz.

Bien que les examinateurs m’aient laissé entendre que j’avais réussi, la réponse officielle n’est arrivée que le 13 juin, par mon chef, pendant mes vacances ! (après la baignade du mercredi, pour être exact ! 🙂 )

Je pars donc en formation à partir de lundi 9 juillet. Il y aura une altérnance entre théorie en centre de formation (à Lyon !) et stage en ligne, ici chez nous. L’examen final est prévu entre fin janvier et début février, mais il faut valider de nombreux modules intermédiaires pour « poursuivre l’aventure »… Dans le cas contraire, c’est retour à la case CRML 🙁

4 réactions au sujet de « En vacances, le boulot n’est jamais loin… »

  1. Merci ! Ce n’est pas une « prise d’échelon », juste un tout petit « virage » professionnel. Huit an après ma demande initiale, je vais peut-être parvenir à conduire des (vrais) trains…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de faire ce petit calcul, pour voir si vous n’êtes pas un petit robot ... La limite sécuritaire de temps est dépassée. Merci de re-charger le CAPTCHA (en cliquant sur la double flèche arrondie".