Retour sur le 14 décembre

Retour sur le 14 décembre

Durant la semaine qui vient de s’achever, je travaillais de matinée (4h – 12h, sauf mercredi où c’était 6h-14h30).

Nous avions convenu avec Nathanaël qu’il arriverait le 13 après-midi, le mardi, de façon à ce que je puisse bénéficier de mes 3 jours de congé naissance immédiatement collés avec d’autres congés, jusqu’au 24. Malheureusement, le mardi soir arriva, et bébé ne vint pas…

Mercredi matin, je me levai à 4h, je me préparai et partis vers la gare pour prendre le premier train. Rappelez-vous, je commençais à 6h, j’avais donc la possibilité de prendre le train plutôt que la voiture.

Au bout de 7 minutes de marche, j’entendis mon téléphone sonner. C’était Julie. Elle m’annonçait qu’elle venait de perdre les eaux. J’exécutai un demi-tour sur moi-même et rebroussai chemin. J’en profitai aussi pour appeler le boulot et annoncer mon absence, une heure avant ma prise de service : j’en rêvais depuis des semaines !!!

De retour à la maison, je réveillai Samuel tandis que Julie essayait de joindre Elodie et Christophe, un couple d’animateurs d’aumônerie, afin de leur laisser notre bonhomme pour cette longue journée.

A 5h28, Samuel était vendu et nous filions vers Melun.

Après un rapide examen et un monitoring en salle de pré-travail, on nous annonça que le col n’était ouvert qu’à 1cm et que les contractions étaient encore très espacées. Alors nous attendîmes…

Vers 10h30, un nouvel examen indiqua que le col était ouvert à 2 cm, et on nous conseilla d’aller marcher un peu pour accélérer tous ça.

C’est à ce moment que nous nous mîmes en quête d’une nounou pour Samuel pour le lendemain jeudi. En effet, Elodie et Christophe reprenaient le travail et ne pouvaient donc plus assurer sa garde, et les enfants n’étaient toujours pas les bienvenus à la maternité. De toute façon, il n’aurait pas accepté d’y rester bien longtemps… Ayant essuyé quelques refus, ce fut les parents de Julie qui répondirent “présents” et se mirent en route quasi instantanément.

A 12h00, de retour dans la “chambre”, le col avait encore gagné 1 cm, nous passâmes en salle de travail. Durant plus de 2 heures, on posa à Julie une perfusion, une péridurale, des produits magiques qui ne marchaient pas trop, puis le produit magique qui fonctionna : le col s’ouvrit de 4 à 10 cm en 20 minutes !

Après une expulsion rapide, Nathanaël nous rejoignit, à 15h39 !

Après encore 2 heures d’attente et le ventre “vide”, on transféra Julie dans sa “vraie” chambre, avec le Babychou.

Je quittai femme et enfant vers 19h, passai reprendre Samuel et nous rentrâmes à la maison…

“Il y eut un soir, il y eut un matin”, ce fût le jeudi, ce n’était déjà plus le 14 décembre…

Une réaction au sujet de « Retour sur le 14 décembre »

  1. les photos promises…..bises et félicitations.
    Si il est aussi craquant que Samuel, Christine va devenir encore plus » gaga »
    bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de faire ce petit calcul, pour voir si vous n’êtes pas un petit robot ... La limite sécuritaire de temps est dépassée. Merci de re-charger le CAPTCHA (en cliquant sur la double flèche arrondie".