J’suis branché, donc j’existe

J’suis branché, donc j’existe

C’était le thème de la rencontre d’aumônerie des 4°/3° hier soir. Autant dire que ça leur a parlé et qu’ils en avaient des choses à dire sur le sujet.

Alors que la rencontre se déroulait, Justhine m’a demandé : “Mais ils faisaient comment avant, les gens, quand y’avait pas internet, Facebook, etc. ? Ça devait être compliqué pour se donner rendez-vous !” Je lui ai alors répondu que le téléphone fixe, ça existait, qu’il y avait La poste pour s’envoyer des lettres. Et quand j’ai ajouté que quand j’étais au collège, je n’avais ni internet, ni téléphone portable… j’ai lu dans son regard une expression étrange qui m’a fait préciser que je ne suis pas si vieille que ça. On a juste 11 ans d’écart, alors je ne communiquais pas par pigeon voyageur quand même.Clignement d'œil

Autre moment assez drôle, quand on a parlé des portables et que je leur ai dit que le mien me servait juste pour téléphoner et pour envoyer et recevoir des SMS, que je ne pouvais ni prendre des photos, ni aller sur internet avec. Là, Lenny m’a dit “Ah oui, il est assez épais et a l’écran tout bleu! Sourire“ J’ai du lui montrer mon téléphone pour qu’il voit que non, il n’est pas si épais que ça, et que l’écran est en couleur. Rire

Bref, un petit moment de vieillesse, mais une bonne soirée avec les jeunes assez “branchés”, et le partage du repas à la fin de la réunion qui fut bien bon. Clignement d'œil

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de faire ce petit calcul, pour voir si vous n’êtes pas un petit robot ... La limite sécuritaire de temps est dépassée. Merci de re-charger le CAPTCHA (en cliquant sur la double flèche arrondie".