6 thoughts on “Notre Coco d’Amour

  1. Si l’on regarde bien la 2ème puis la 3ème photo, on s’aperçoit qu’à l’instar d’E.T., Samuel a un cou téléscopique ! Il peut ainsi soit sortir sa tête, soit la rentrer dans ses épaules… C’est marrant 😉 … Tant qu’il ne fait pas décoller mon vélo…

  2. Son papa et sa maman ! « Coco », c’est pas forcément péjoratif, là, ça veut dire « coquin », » malicieux », « charmeur »… c’est notre petit Coco, notre coquinou.

  3. Hum… je ne suis pas trop d’accord avec le commentaire précédent… « Coco » est bien péjoratif.

    Exemple :

    « – Samuel n’a-t-il pas trop été Coco ce soir ?
    – Un peu, il n’a pas voulu de sa purée d’épinard, et n’a pas arrêté de se retourner lors du changement de couche »…

    Bref, il a été « Coco »… Rien de « charmeur » ni de « malicieux » là-dedans… 😉

  4. Ah non ! « Coco » peut être péjoratif comme dans l’exemple donné si dessus, mais au moment des photos, « Coco », c’était dans le bon sens du terme, c’est à dire, « charmeur » et « malicieux ». « Coco » a deux côtés, un positif et un négatif, et pour cet article, c’était le coco positif.

  5. Certes… Rajoutons alors une page au Bescherelle, à savoir la distinction entre le nom « coco » (« Notre Coco… ») et l’adjectif (« il a été coco ce soir… ») !
    Avis aux académiciens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Merci de faire ce petit calcul, pour voir si vous n’êtes pas un petit robot ... La limite sécuritaire de temps est dépassée. Merci de re-charger le CAPTCHA (en cliquant sur la double flèche arrondie".