Sorties en vélo

Sorties en vélo

Je crois que c’est une des choses qui nous a le plus manqué lors des beaux jours du confinement. Nous avons donc repris les promenades familiales à trois ou quatre en fonction des journées de travail.

La première fut pour la butte aux lapins. Nous en avons vu quelques uns. La seconde pour un retour en forêt de Sénart. La troisième pour la butte aux lapins (encore, mais nous n’en avons pas vu) et la zone humide. De belles rencontres lors de cette promenade.

La famille cygne

Et la dernière date de cette après-midi. Découverte d’une autre zone humide avant de faire un tour en forêt.

Vous voyez la cane et ses canetons?
Encore une maman et son petit

Et bien on a apprécié ces moments familiaux, en vélo tout près de chez nous.

Instants fleuris

Instants fleuris

Voici un article printanier. Alors que nous aurions dû accueillir une partie de la famille en ce week-end de l’Ascension, et que ce n’est pas possible, je vais partager avec vous de jolies photographies.

Tout d’abord, nos rhododendrons. Ils sont fleuris, ils sont superbes.

Et puis ensuite, Jean-Christophe avait eu une plante pour ses 30 ans. En Janvier, quand la puéricultrice m’a rendu visite, elle m’a signalé que celle-ci était toxique et que du coup, il fallait qu’elle soit en hauteur. Pas de problème, nous l’avons mis au dessus du living. Et bien ça lui a plu à la demoiselle. Alors qu’elle n’avait jamais refleuri, la hauteur lui a fait du bien :

Déconfinement

Déconfinement

Ce 11 Mai, nous n’étions plus « confiné ». Ce qui a changé pour nous :
• JC a fait un petit tour en zone verte, à plus de 100km et il a même dormi là-bas. L’hôtel habituel étant toujours fermé, c’est en taxi qu’il s’y est rendu et c’est toujours en taxi qu’il est reparti ce matin à 4 heures pour revenir en zone rouge.

Comme il n’avait pas découché depuis le jour du confinement en Mars, cette nuit fut donc un renouveau. Comme la dernière fois, pas de petit dèj, mais cette fois, il a pu anticiper et emmener du pain d’épices pour manger à 3h30.

• En ce qui me concerne, j’ai repris le travail. J’ai retrouvé un Nathan qui se met debout et tient assis, et une Lisa toujours aussi pipelette. Elle m’a dit hier : « tu sais Julie, je suis contente de revenir chez toi. » Moi aussi, j’étais contente de la retrouver. Nous avons déjà fait quelques activités pendant la sieste de son frère le matin : dessin sur papier, pierres chaudes, une chenille et un papillon. Ça fait du bien de retrouver le boulot, on a l’impression que la vie reprend un peu son cours normal, même si on a un protocole assez important et que l’école continue à la maison. Pas simple de tout faire à la fois, mais il faut bien, c’est comme ça pendant encore un bon bout de temps.

• Concernant les garçons, ils ont pu refaire de la trottinette et on est allé à plus de 1 km… et sans autorisation ! On commence à prendre l’habitude d’emmener un masque dès qu’on doit se rendre dans un magasin.

Potager 2020

Potager 2020

Pas de compost pour le moment. La déchèterie a bien réouvert, mais le personnel n’est pas au complet et du coup, le compost n’est pas encore accessible. Du coup, on a fait sans. Heureusement, à l’Automne dernier, on avait fait les lasagnes sur la moitié du potager.

Au premier plan, de gauche à droite, on peut voir, des patates, des cacahuètes, un potiron et un pied de courgettes. Derrière ces derniers, des radis et au fond, avant les feuilles mortes, des tomates.

Dans le potager du fond, il y a un pied de tomates et un pied de courgettes.

Des potirons et un truc mystère (peut-être un tournesol)
Et nos salades qui poussent bien en jardinière
Scène de vie

Scène de vie

Mais ils sont graves ces gosses.
À l’instant, je leur dis, mais arrêtez d’être sur mon dos, arrêtez de me parler, on fait un roi du silence pendant 20 minutes et si vous voulez parler, vous allez dans vos chambres.
Samuel prend une feuille, écrit un truc dessus.
Il se plante devant moi.
Moi : QUOI ?
Il soulève la feuille et je lis dessus : TU AS PERDU !

Mouton

Mouton

Au mois de Décembre, ma maman m’avait aidé à comprendre les instructions pour tricoter en rond avec 5 aiguilles. Ensuite, j’ai continué seule, aidée quelques fois, ou plutôt très souvent, par des tutos vidéos de Phildar, Tricot passion ou autres personnes susceptibles de me faire comprendre des choses que je ne connaissais pas comme les mailles lisières ou les augmentations en mailles endroits croisées. Ça redeviendra du charabia pour moi d’ici quelques jours. 😉

Voici quelques photos de mon travail ces derniers jours.

Pour tout vous dire, je croyais que ça avançait, mais j’ai passé le journée de dimanche dernier à faire et défaire. Impossible de faire des mailles croisées avec ce fil, je ne voyais rien. J’ai détesté cette laine. Lundi, je n’ai même pas essayé de tricoter. Et puis mardi, j’ai opté pour des augmentations simples, puisque de toutes façons, on ne voit pas grand chose, juste des poils.

Ça fonctionne

Et puis hier, je me suis aperçue de ma boulette.

Normalement, on devrait avoir les mailles en jersey à l’extérieur et non du point mousse. J’ai dû foirer au moment du montage des mailles. Je me suis dit : « je m’en fous, je continue, je retournerai mon travail à la fin ».

Aujourd’hui, c’est le grand jour. Bourrage de tous les morceaux et assemblage. Sans oublier de broder les yeux, les narines et la bouche.

Avec son écharpe

Voilà, il aura fallu un confinement pour que je finisse mon mouton. Je suis contente de moi.

Un peu d’Art

Un peu d’Art

Les enfants travaillent à la maison et des fois de l’art est proposé.

Une onomatopée :

Illustration du poème L’oiseau bleu :

Surprise pour l’anniversaire de la maîtresse :

Et puis l’oeuvre de Samuel en suivant le modèle de Kandinsky :

Eau précieuse

Eau précieuse

Non, je ne fais pas la pub pour une lotion contre les boutons.

J’ai parlé il y a peu de temps des aménagements faits pendant ce temps à la maison. Notamment, pour récupérer l’eau de pluie. Et bien ça marche.

La pluie se faisant rare, nous récupérons déjà à l’heure actuelle l’eau froide lorsque nous faisons couler l’eau chaude pour la douche.
Aujourd’hui, une petite pluie fine a fait son apparition, nous permettant de remplir plusieurs seaux.
C’est peu, mais c’est déjà ça.

Pierres chaudes

Pierres chaudes

Les galets ramenés de St-Jean-de-Luz servent enfin. Cette après-midi, Samuel et Nathanaël ont décoré un caillou.

Comment faire ? Plonger des pierres dans l’eau bouillante. Les décorer avec des craies grasses. Ça fond dessus et voilà.

Merci à ma soeur Anne pour l’idée.

Flan aux œufs

Flan aux œufs

Jusqu’à présent, j’avais souvent des soucis de cuisson en faisant ce dessert. Du coup, j’avais un peu renoncé à le faire et nous dégustions ce flan chez mes beaux-parents ou chez Dominique qui nous préparait souvent ce dessert. Et puis la dernière fois que nous étions en Bretagne, ma belle-sœur m’a montré la casserole qu’elle utilisait pour la cuisson au bain-marie. Comme nous avons eu le même cadeau de mariage, il se trouve que nous avons la même casserole. J’ai donc réessayé la recette hier et voici ce que ça donne.

Pas mal du tout 😉

Comme il a dû faire un tour au frigo, nous l’avons dégusté seulement aujourd’hui.

Tout se joue au démoulage, pour savoir si il a suffisamment cuit ou pas.

Suspense !!!

Il est réussi. C’était bien bon. Merci Mamama (qui faisait ce flan et à transmis sa recette à sa belle-fille). Merci Belle-Maman (qui a transmis la recette à sa belle-fille). Merci Dominique (pour le conseil du choix de la casserole). Nous nous sommes régalés.