3 ans

3 ans

Aujourd’hui, c’était ma dernière journée d’accueil avec la demoiselle Lisa et le petit Nathan. Ils partent pour de nouvelles aventures en Bretagne.

Dur dur de dire au revoir à ces petits que j’ai vu grandir pendant 3 ans et 1 an. Dur dur aussi de quitter des employeurs qui ont toujours été honnêtes, gentils…

La semaine dernière, nous les avons invité à prendre l’apéro et ils sont arrivés avec les bras chargés de cadeaux. Un rosier, une tasse, de la confiture, des gâteaux.

J’ai passé trois bonnes années avec eux. Ce soir, les petits sont repartis avec un livre chacun et les empreintes de Nathan faites chaque mois depuis le mois de Septembre.

Un cap

Un cap

Hier, j’ai eu 33 ans. C’est pile la moitié de l’âge de mes parents. Une journée avec des bons anniversaires, un gâteau, des cadeaux.

J’ai eu du mal à souffler toutes mes bougies, un cap, ces 33 ans !
Judo en visio

Judo en visio

Ce jour, c’était le cinquième cours proposé en visio, mais le premier pour Nathanaël, on avait oublié l’horaire les autres mercredis.

Voici quelques images.

L’adversaire fait avec un coussin, un sweat à capuche, une serviette éponge, et le haut du kimono.
Les immobilisations au sol après avoir fait des pas chassés autour de l’adversaire.
Et une attaque avec l’adversaire balai.
+ de 100 km

+ de 100 km

Jeudi soir, Jean-Christophe a appris qu’il ne travaillait pas dimanche. Ça voulait dire que le week-end était à nous et comme nous avions à nouveau le droit de circuler dans toute la France, nous sommes partis fêter les mamans dans le Beaujolais.

Nous n’y étions pas allés en famille depuis novembre 2018.

Samedi, une promenade dans la campagne.

Le château de Montmelas

Petit passage par Pommiers pour voir ce que devenait la maison de mon enfance.

Et puis dimanche, fête des Mamans. Merci mes petits loups pour tous vos cadeaux.

Photo bonus :

Orage

Orage

Quand on vous dit que l’eau, il faut en prendre soin. Après la sécheresse, un bel orage. On en a profité pour remplir à nouveau les réservoirs, et pour cela, il faut donner de sa personne.

Mon pauvre, trempé jusqu’aux os !
Nouvelle rentrée

Nouvelle rentrée

Après deux mois et demi à la maison, c’est le grand retour en classe. Ils sont ravis de cette seconde rentrée. Ils ont déjà retrouvé quelques copains devant l’école.

Sorties en vélo

Sorties en vélo

Je crois que c’est une des choses qui nous a le plus manqué lors des beaux jours du confinement. Nous avons donc repris les promenades familiales à trois ou quatre en fonction des journées de travail.

La première fut pour la butte aux lapins. Nous en avons vu quelques uns. La seconde pour un retour en forêt de Sénart. La troisième pour la butte aux lapins (encore, mais nous n’en avons pas vu) et la zone humide. De belles rencontres lors de cette promenade.

La famille cygne

Et la dernière date de cette après-midi. Découverte d’une autre zone humide avant de faire un tour en forêt.

Vous voyez la cane et ses canetons?
Encore une maman et son petit

Et bien on a apprécié ces moments familiaux, en vélo tout près de chez nous.

Instants fleuris

Instants fleuris

Voici un article printanier. Alors que nous aurions dû accueillir une partie de la famille en ce week-end de l’Ascension, et que ce n’est pas possible, je vais partager avec vous de jolies photographies.

Tout d’abord, nos rhododendrons. Ils sont fleuris, ils sont superbes.

Et puis ensuite, Jean-Christophe avait eu une plante pour ses 30 ans. En Janvier, quand la puéricultrice m’a rendu visite, elle m’a signalé que celle-ci était toxique et que du coup, il fallait qu’elle soit en hauteur. Pas de problème, nous l’avons mis au dessus du living. Et bien ça lui a plu à la demoiselle. Alors qu’elle n’avait jamais refleuri, la hauteur lui a fait du bien :

Déconfinement

Déconfinement

Ce 11 Mai, nous n’étions plus « confiné ». Ce qui a changé pour nous :
• JC a fait un petit tour en zone verte, à plus de 100km et il a même dormi là-bas. L’hôtel habituel étant toujours fermé, c’est en taxi qu’il s’y est rendu et c’est toujours en taxi qu’il est reparti ce matin à 4 heures pour revenir en zone rouge.

Comme il n’avait pas découché depuis le jour du confinement en Mars, cette nuit fut donc un renouveau. Comme la dernière fois, pas de petit dèj, mais cette fois, il a pu anticiper et emmener du pain d’épices pour manger à 3h30.

• En ce qui me concerne, j’ai repris le travail. J’ai retrouvé un Nathan qui se met debout et tient assis, et une Lisa toujours aussi pipelette. Elle m’a dit hier : « tu sais Julie, je suis contente de revenir chez toi. » Moi aussi, j’étais contente de la retrouver. Nous avons déjà fait quelques activités pendant la sieste de son frère le matin : dessin sur papier, pierres chaudes, une chenille et un papillon. Ça fait du bien de retrouver le boulot, on a l’impression que la vie reprend un peu son cours normal, même si on a un protocole assez important et que l’école continue à la maison. Pas simple de tout faire à la fois, mais il faut bien, c’est comme ça pendant encore un bon bout de temps.

• Concernant les garçons, ils ont pu refaire de la trottinette et on est allé à plus de 1 km… et sans autorisation ! On commence à prendre l’habitude d’emmener un masque dès qu’on doit se rendre dans un magasin.