Ici

Ici

Pendant que le grand frère est en vacances chez son parrain, Nathanaël en a profité pour inviter ses copains. Mardi, Antoine est venu passer l’après-midi chez nous, et jeudi, c’était Esteban.

Mercredi, on s’est fait une sortie à la bibliothèque le matin, et une promenade en vélo l’après-midi.

Aujourd’hui, il a rendez-vous à 14h chez son sizenier, pour préparer une veillée sur le thème de Charlie et la Chocolaterie et le défi chocolat.

Chez Parrain

Chez Parrain

Le week-end dernier, nous étions conviés à une fête dans la Drôme. Le Covid-19 étant passé par là, la petite fête a été annulée et nos plans chamboulés.

Le congé de Jean-Christophe a tout de même été accordé, c’est donc en Bretagne que nous sommes allés.

Voici quelques photos du samedi en famille.

Frère et sœur sur la lande

Comme vous pouvez le voir, c’était une bonne journée ! Le dimanche, c’est à la Gacilly que nous nous sommes promenés.

la tablée des cousins-cousines
durant le week-end, il y a eu quelques échanges en voiture

Encore un bon week-end en famille, où nous étions tous contents de nous retrouver. Une fois de plus, nous avons été super bien accueillis. Merci les Bretons !

Lundi, nous sommes rentrés à trois, puisque Samuel est resté là-bas pour une semaine suite à l’invitation de son parrain (et de sa tante Nicou).

10 ans avec les copains

10 ans avec les copains

Le confinement ayant débuté quelques jours après la date anniversaire de notre grand garçon, nous n’avions pas pu le fêter avec ses copains.

Il y a une semaine, pour le dernier mercredi avant les grandes vacances, c’était la fête au Fort.

Nous avons repris le même thème que pour l’anniversaire de son frère : Fort Boyard !

Les épreuves ont défilé pour récupérer les clés.

Nathanaël en Passe-partout

Après la récupération des six clés, c’est la chasse aux indices :

Les mots indices : bancaire, postale, mappemonde, et il y en avait trois autres, mais je ne m’en souviens plus. Ils ont donc trouvé le mot code : CARTE et ont pu récupérer le trésor.

Et puis, le gâteau.

3 ans

3 ans

Aujourd’hui, c’était ma dernière journée d’accueil avec la demoiselle Lisa et le petit Nathan. Ils partent pour de nouvelles aventures en Bretagne.

Dur dur de dire au revoir à ces petits que j’ai vu grandir pendant 3 ans et 1 an. Dur dur aussi de quitter des employeurs qui ont toujours été honnêtes, gentils…

La semaine dernière, nous les avons invité à prendre l’apéro et ils sont arrivés avec les bras chargés de cadeaux. Un rosier, une tasse, de la confiture, des gâteaux.

J’ai passé trois bonnes années avec eux. Ce soir, les petits sont repartis avec un livre chacun et les empreintes de Nathan faites chaque mois depuis le mois de Septembre.

Un cap

Un cap

Hier, j’ai eu 33 ans. C’est pile la moitié de l’âge de mes parents. Une journée avec des bons anniversaires, un gâteau, des cadeaux.

J’ai eu du mal à souffler toutes mes bougies, un cap, ces 33 ans !
Judo en visio

Judo en visio

Ce jour, c’était le cinquième cours proposé en visio, mais le premier pour Nathanaël, on avait oublié l’horaire les autres mercredis.

Voici quelques images.

L’adversaire fait avec un coussin, un sweat à capuche, une serviette éponge, et le haut du kimono.
Les immobilisations au sol après avoir fait des pas chassés autour de l’adversaire.
Et une attaque avec l’adversaire balai.
+ de 100 km

+ de 100 km

Jeudi soir, Jean-Christophe a appris qu’il ne travaillait pas dimanche. Ça voulait dire que le week-end était à nous et comme nous avions à nouveau le droit de circuler dans toute la France, nous sommes partis fêter les mamans dans le Beaujolais.

Nous n’y étions pas allés en famille depuis novembre 2018.

Samedi, une promenade dans la campagne.

Le château de Montmelas

Petit passage par Pommiers pour voir ce que devenait la maison de mon enfance.

Et puis dimanche, fête des Mamans. Merci mes petits loups pour tous vos cadeaux.

Photo bonus :

Orage

Orage

Quand on vous dit que l’eau, il faut en prendre soin. Après la sécheresse, un bel orage. On en a profité pour remplir à nouveau les réservoirs, et pour cela, il faut donner de sa personne.

Mon pauvre, trempé jusqu’aux os !
Nouvelle rentrée

Nouvelle rentrée

Après deux mois et demi à la maison, c’est le grand retour en classe. Ils sont ravis de cette seconde rentrée. Ils ont déjà retrouvé quelques copains devant l’école.