Archives de
Catégorie : Sortie

Besançon (Jour 134) – Le Doubs

Besançon (Jour 134) – Le Doubs

Le Doubs fait une boucle sous la citadelle, ceinturant le centre historique de la ville. Je me suis limité au côté Ouest.

Ce sont les logements étudiant du CROUS, pas une réplique low-cost de Poudlard…
Besançon (Jour 134) – Les oiseaux

Besançon (Jour 134) – Les oiseaux

J’avais prévu depuis quelques temps déjà de prendre l’appareil photo pour faire une petite sortie le long du Doubs. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui, après être passé chez mon premier coiffeur Bisontin…

On s’attardera dans cet article sur les oiseaux qui m’ont accompagné lors la balade…

“Un jour, sur ses longs pieds, allait je ne sais où, Le Héron au long bec emmanché d’un long cou.” J. de L. F.
Il faut voir qu’il y a maman cane dessous…
Allez, à trois, soyons fous !
Pendant ce temps-là, les petits sont livrés à eux-même…
Je ne sais pas ce que c’est…
Un beau merle soyeux…
Le lichen, ce garde-manger…
Celui-ci était tout nerveux…
Et pour finir la balade, à nouveau les colverts…
Besançon (jour 83)

Besançon (jour 83)

Promenade le long du Doubs, puis montée à la citadelle en ce dimanche ensoleillé

L’après-midi, moment important : nous avons appris aux enfants à jouer au Kilo de merde et au Trou du cul. Ça manquait à leur éducation ! 😉

Après le goûter, nous avons accompagné Jean-Christophe jusqu’à la gare puisqu’il devait emmener des passagers à Belfort.

Je déborde un peu en parlant du jour 84 ici. Nous sommes tous retournés à Combs ce jour là, mais comme JC travaillait, avec les enfants, nous sommes rentrés en train et Jean-Christophe en voiture après le travail… Couvre-feu oblige !

Besançon (jour 82)

Besançon (jour 82)

Nous sommes retournés à Valdahon pour aller faire le trajet jusqu’aux écoles des garçons.

École primaire
Collège

Nous avons pique-niqué dans une forêt voisine avant d’aller à la recherche d’un sapin président qui ne doit plus exister.

Retour à Besançon, mais avant, on passe à la fromagerie pour acheter du comté.

On s’arrête caresser ce gentil cheval qui est venu jusqu’à nous quand nous sommes passés en voiture.
Besançon (Jour 75)

Besançon (Jour 75)

La vie continue tranquillement dans la cité comtoise. Les journées de service au travail sont plutôt chargées, mais avec la Covid, j’ai aussi de temps à autre des jours de chômage partiel. Il est impossible de rentrer sur Combs ces jours là, et j’en profite parfois pour me balader un peu.

Aujourd’hui, j’ai suivi les berges du Doubs puis je suis monté derrière la colline Saint Etienne, vers La -Chapelle-des-Buis. La température négative et l’approche du couvre feu m’ont fait faire demi-tour avant d’arriver en haut, mais c’était tout de même très agréable.

Un beau soleil… mais de l’autre côté de la rivière.
Un spot pour s’initier au surf 😉
Des “sacs” de glace accrochés aux branchettes
La citadelle vue de derrière
Besançon nous voici !

Besançon nous voici !

Demain,nous allons visiter LA MAISON qui sera peut-être notre prochaine maison.

Du coup, dès la sortie de l’école nous sommes partis avec nos bagages, nos sandwichs, les cartables, les billets de train et nos attestations car nous sommes dehors après le couvre-feu.

Nos petits gars studieux

Dans la navette nous emmenant de la gare de Besançon Franche Comté TGV à Besançon Viotte, Jean-Christophe s’est aperçu en regardant son logiciel magique que c’est son pote Julien qui allait nous emmener. Il est donc parti avec ses fistons le voir avant le départ du train. Je suis donc la gardienne de nos affaires personnelles and i am toute seule. 😉

Promenade de Noël

Promenade de Noël

Nathanaël nous a demandé de ne pas faire la balade de d’habitude (comprendre la balade du confinement se faisant dans un périmètre d’un kilomètre autour de la maison). N’étant plus limité en temps et en kilomètres pour le moment, nous sommes partis jusqu’à la zone humide.

Les garçons ont profité de la balade pour essayer les appeaux reçus en cadeau de Noël.

Besançon (Jour 7), la citadelle

Besançon (Jour 7), la citadelle

On va tout de suite mettre les choses au clair pour le titre pas très original : oui, je compte tous les jours, même ceux où je suis à Combs la Ville sur mes repos. C’est juste plus simple pour savoir où j’en suis 😀 .

Aujourd’hui, la journée de travail a commencé plus tôt pour finir plus tôt, puisque demain, c’est exercice pratique, avec un aller-retour Besançon-Dijon… à 4h30 !

Profitant de cette seconde moitié d’après-midi, je suis parti en balade. Et puisque je suis attiré par le relief, il a fallu que je grimpe à la Citadelle. J’ai commencé par enjamber le Doubs, juste en bas de chez moi.

C’est pris au même endroit, mais en regardant de l’autre côté…

Ensuite, fastoche, j’ai suivi les petites pancartes “Citadelle à pied par rives et remparts”. Tout en longeant… rives du Doubs et remparts !

La fontaine, dans les jardins de France 3 Franche-Comté

D’accord il fait gris, il fait froid, les photos sont fades (prises au portable), mais… c’est mignon quand même !

Je me suis retrouvé au second endroit que je connaissais déjà à Besançon, au rond point de la sortie du tunnel !

Et c’est parti pour une petite grimpette. Les marches en pierre ne sont pas aux normes, elles sont trop hautes 😉 .

Et donc en toute logique, je suis arrivé en haut. La citadelle se visite, mais en ce moment elle est fermée pour respecter les mesures sanitaires. Donc il n’y a personne, et on peut contempler les toits de la ville.

Moment géographie, avis aux cyclistes…
Le gugus en bas de ce truc a une drôle de tête…

Après avoir hésité, j’ai décidé de redescendre par le même chemin.

Mais arrivé au pieds des escaliers, j’ai tiré tout droit, vers le centre ville.

Une ruelle agréable les jours de verglas

Ensuite je suis passé faire 2 – 3 courses, je vous épargne les photos. Et puis comme je me dirigeais vers chez moi, le ciel s’est déchiré, laissant passer quelques rayons de soleil. Il existe donc bien dans cette région…

Le Doubs, toujours…
De retour chez moi, le ciel bleu est enfin là.

Il ne manquait que des feuilles aux arbres et… quelques degrés de plus !

Tour du confinement

Tour du confinement

Je crois qu’on peux appeler cette balade, la promenade de 2020 parce que cette après-midi, encore une fois, nous avons fait ce tour qui passe par le bois, puis derrière les champs avant de passer acheter du pain à la boulangerie et de rentrer 50 minutes après l’heure notée sur nos attestations. Je cite Jean-Christophe qui était à Dijon pendant notre promenade : « Bien, ça change… » 🤪

Voici une photo de nos loulous, ils vont bien !

Fontainebleau

Fontainebleau

Promenade en forêt cette après-midi. Nous avons eu chaud, mais c’était bien. Nous avons ramené du sable dans nos chaussures mais aussi quelques photos.