Archives de
Étiquette : Pontarlier

“Est-ce que tu viens pour les vacances… ?”

“Est-ce que tu viens pour les vacances… ?”

Pour répondre à David et Jonathan, qui, dès 1988 posaient la question, la réponse est… oui ! Oui, mais ? Et quand ?

La SNCF étant sur la première marche du podium de l’Imprévisibilité, ce qui suit est susceptible de changer “à la dernière minute”. Pour ne pas dire dernière seconde Triste.

Les vacances commencent le vendredi 12 août à 10h30 (et une prise de service à 3h00) après mon service. Julie et Samuel me retrouveront à Villeneuve. Zoé sera chargée de la veille et prête à partir. Direction Campénéac, en Bretagne, chez ma sœur. Au programme, grand air, journée plage, détente, famille.

Le mardi 16 août, retour au bercail, pour faire l’échographie le lendemain 17.

Le 19, nouveau départ dans la vie dans le Doubs pour le mariage de la fille de la marraine de Julie.

“Le 20 (vin), on cuve”… Clignement d'œil et on profite de la famille.

Le 21 ou le 22 août, on continue notre descente aux enfers vers le Sud, mais en s’arrêtant à Pommiers. Famille, amis, ballades,… Si vous voulez nous inviter, pas de souci ! Clignement d'œil

Le 24, Julie fait un aller-retour chez nous pour une consultation chez sa gynéco.

Et puis après… La suite, on vous la dira plus tard parce que c’est un peu loin… On envisagera peut-être de “passer par la Lorraine”. A voir…

Pour info, je ne lève pas à 3 h 00 pour refiler tout le pognon que je gagne aux sociétés d’autoroutes. On passera donc par les nationales, très agréables pour certaines, totalement inconnues pour les autres. Et vous fera un rapport, promis Sourire.

 

PS : Zoé, ce n’est pas ma maîtresse, sinon je n’aurais pas dit “sera chargée de la veille”, j’aurais été plus élégant… Non, Zoé, c’est notre voiture !

Quelques nouvelles

Quelques nouvelles

Bien que le blog n’évolue plus très vite depuis quelques semaines, ce n’est pas parce que nous n’avons rien à dire, mais plutôt parce que nous n’avons plus vraiment le temps. En effet, Julie poursuit sa formation. Il lui reste 3 jours.

Simone est venue dimanche soir pour garder Samuel lundi matin. Tout s’est très bien passé, et par chance, j’ai pu rentrer plus tôt que prévu, ce qui a permis à Simone de rentrer vaquer à ses occupations.

Aujourd’hui mardi, c’est moi qui m’occupe du Coco. Malgré la vague de chaleur Saharienne, il n’y a pas encore de chameau on tente de tenir le coup. Bien sûr, on oublie les sorties, car même à l’ombre et à 18 heures, on est “à point” en quelques minutes.

Demain mercredi, dure journée pour la SNCF. En effet, Julie emmène Samuel à Pontarlier, car malgré notre cri de détresse, personne n’a répondu présent pour vendredi. La puce fait donc l’aller retour demain, soit plus de 7 heures de train. N’allez pas croire que je reste au lit et que j’en profite. Je me rend pour ma part à côté de Châlon sur Saône pour faire des emplettes. Oui, il y a plus près, mais c’est ainsi. Donc moi aussi j’aurai droit à mes 6 heures de train.

Jeudi, enfin, j’en profiterai, puisque Samuel sera dans le Far Est.

Vendredi, le boulot reprend. Si nos plans n’évoluent pas, Julie finit sa formation à 16h00, et file à Gare de Lyon pour prendre le TGV de 18h00 pour le Doubs. Avec un retour prévu samedi ou dimanche…