Recruté chez JeuJura ?

 Publié par le 25 mars 2010 à 22 h 03 min  Un commentaire »
Mar 252010
 

Que Nenni ! L’industrie du bois du Jura n’a pas besoin de moi pour fabriquer des petites maisons en kit.

Le fruit de mon travail acharné avec mon atelier miniature a migré aux toilettes ! Et oui, il s’agissait juste d’une étagère à 3 rayons. Pour ceux qui sont déçus, sachez qu’elle est homologuée « Security by JC ». C’est a dire que Samuel aura beau grandir et tirer dessus, elle ne tombera jamais sur sa tête. Et le tout sans fixation au mur… Je crois que je vais de ce pas déposer un brevet…

J’en ai une petite…

 Publié par le 22 mars 2010 à 20 h 50 min  3 commentaires »
Mar 222010
 

… ou plutôt UN petit ! Je parle évidement de mon « atelier » de menuiserie !

Si on prend le mètre que Belle-maman nous a donné il y a quelques années + un joli crayon Winnie l’Ourson + un mini-étau réalisé durant les 4 mois que j’ai passé à l’IUT + ma super scie de Bricomarché, on obtient une véritable scierie industrielle le minimum vital pour travailloter un peu et effectuer de très menus travaux…

Je pense qu’une bonne photo est aussi parlante que mon charabia :

Note pour ma maman : oui, il y a de la sciure dans le salon, mais promis, c’est déjà nettoyé !…

L’anecdote à raconter concerne mon mini-étau… En 2004, lors de mon séjour à l’IUT à Lyon, nous avons fabriqué cet outil à l’aide de tours, de fraiseuses, de perceuses, etc… (c’était en productique, j’aimais beaucoup cette matière…). Pour ce faire, nous avions formé des binômes, et je m’étais associé avec Alexandre Tchepkowski, un bon camarade de promo. Notre note finale tournait aux alentours de 14 (je crois) à causes de cotes plus ou moins respectées. Mais le dernier jour de ce travail dirigé, nous avons longuement réfléchi sur qui de nous deux remporterait le fruit de notre travail. Et j’ai décidé : moi ! Vous vous en doutez, le brave mini-étau a filé sur une étagère depuis tout ce temps, jusqu’à hier, où pour la première fois de sa vie (et de la mienne) il a dû travailler (pour ma part, c’était la deuxième…).

Voilà donc pour l’étau.

Pour le reste, je me lance dans la fabrication clandestine d’allumettes…

La quatrième brique de lait se remplit…

 Publié par le 21 mars 2010 à 21 h 57 min  Pas de réponse »
Mar 212010
 

Mercredi, la sage-femme qui est passée à 15h, au lieu du matin, nous avait dit : « Samedi, je passerai vous voir en premier, vers 10h, voire même 9h30, comme ça, si vous voulez faire des courses, vous pourrez. »Et bien, elle est passé, hier, à 12h10, donc les courses du matin, on n’a pas pu les faire. Bref, c’est franchement pénible d’attendre, sans être prévenue, surtout que ce n’est pas la première fois qu’elle nous fait le coup.

Le verdict de sa visite, (si vous avez suivi l’histoire des briques de lait, vous devez avoir compris, grâce au titre) Samuel a dépassé son poids de naissance, il pèse maintenant 3,150 kg… et même sûrement un peu plus à l’heure qu’il est.

La promesse du retour…

 Publié par le 21 mars 2010 à 21 h 08 min  5 commentaires »
Mar 212010
 

Aujourd’hui c’est le printemps, ce qui signifie… beaucoup de choses ! On pourrait énumérer une petite liste non exhaustive, comme la tonte de la pelouse, les plantations à effectuer, les grands nettoyages, la dernière ligne droite de l’année scolaire, les jours qui rallongent, …

Pour les oiseaux, c’est un peu plus que cela. En effet, pour certains, c’est des milliers de kilomètres à parcourir pour retrouver un climat favorable et de la nourriture à volonté. Notre Cigogne, elle, a préparé son retour il y a quelques semaines déjà. C’est qu’elle est prévoyante ! Elle ne se souvient plus exactement du jour où elle à quitté l’Afrique, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle s’est posée à Brunoy le 7 mars. Avec Samuel dans le bec. Et depuis aujourd’hui, elle trône majestueusement sur votre navigateur Internet préféré :

C’est peu de chose, mais d’une part, ça prouve bien que les cigognes reviennent après l’hiver, et d’autre part, ça égaye ce sombre monde qu’est Internet…

« Et puis c’est tout ! » – P.L.

Fiesta !

 Publié par le 21 mars 2010 à 12 h 23 min  Un commentaire »
Mar 212010
 

Joyeux Anniversaire Théodore et bonne fête à ta petite sœur ! (Je pense que c’est la fête à Valsonne aujourd’hui.)

Bonne fête également à ma cousine.

Et pendant qu’on y est (pour hier), bon anniversaire de mariage à mes parents et joyeux anniversaire à Jérôme.

Péripéties du matin

 Publié par le 21 mars 2010 à 12 h 06 min  Un commentaire »
Mar 212010
 

Ce matin, alors que Samuel finit de manger, nous décidons d’aller voter. Le hic : Jean-Christophe ne remet pas la main sur sa carte d’électeur… Je prépare Samuel, le mets dans son landau et pars à la recherche de la carte. Deux minutes après, nous entendons un bruit de régurgitation… Samuel vient de vomir par le nez, la bouche, son landau est repeint !

Au final, la carte est retrouvée, le landau nettoyé est en train de sécher, le petit bonhomme est dans son transat, et le vote est reporté à cet après-midi.

Rythme de croisière…

 Publié par le 16 mars 2010 à 19 h 17 min  7 commentaires »
Mar 162010
 

Voilà presque une semaine que Bébé Samuel est rentré chez lui. Après les visites de courtoisie de la famille éloignée, nous nous retrouvons enfin seuls avec bébé, et nous nous efforçons de nous adapter à sa vie de bébé. Entre les dodos, les changements de couches et les tétés, il ne nous laisse pas vraiment de temps pour nous. Bien sûr nous le savions, mais nous le confirmons, pour les prochains !

La sage-femme continue de venir chez nous pour le peser et prendre la tension à maman. A 70 euros les 10 minutes, ne cherchons plus qui creuse le déficit de la Sécu (tout à coup je ne me sens plus du tout concerné…). Donc Sage-Femme, si vous tombez sur cet article, il n’est peut-être plus nécessaire de revenir !

Le dernier avantage que m’a apporté Samuel, à savoir 11 jours de congés, est en train de fondre à vive allure. Il faudra bientôt retrouver le chemin (de fer) du boulot.

Le camescope se goinfre d’images du petit monstre, mais ce dernier ne laisse pas à papa le temps de faire le montage… Avec un bébé, tout n’est qu’une question de patience…