Archives de
Étiquette : maladie

Vacances de la Toussaint

Vacances de la Toussaint

Voici la première partie : du côté de Samuel.

Les garçons ont bien voyagé samedi 17 avec Papy. Et puis dimanche, Samuel a commencé à montrer des signes de faiblesse. Maux de ventre, vomissements dans la nuit de dimanche à lundi. Comme il fait souvent des épisodes de “pas bien” quand il est sans nous à Arnas, nous ne nous sommes pas inquiétés. Et puis il faisait des pics de fièvre, puis allait bien sans pour autant avoir beaucoup faim et la boucle recommençait. Mardi soir, j’ai pris la décision de le rapatrier chez nous.

C’est à 3h50 que j’ai quitté la maison mercredi pour récupérer mon bonhomme à Lyon à 8h15 (merci Papy pour le trajet Villefranche -Lyon) avant de reprendre un TGV en sens inverse et d’arriver à midi à la maison. Pile deux heures avant que je débute ma petite journée de travail. J’ai regardé pour un rendez-vous chez le médecin : pas avant le 12 Novembre chez le pédiatre et avant le 27 Octobre chez mon médecin traitant. Ok !

Alors on a géré. Le lendemain, j’ai tenté de joindre le pédiatre sans succès. Le soir, en cherchant le numéro de téléphone de mon médecin, surprise : une place s’est libérée pour le lendemain, vendredi.

Samuel a fait de la diarrhée deux heures avant le rendez-vous et la fièvre inexistante le matin s’est remise à grimper.

Diagnostic du médecin : un virus gastro-intestinal. On a les médocs, il faut le rappeler si les symptômes persistent car ça peut cacher une appendicite.

Samedi. Pfff !!! Samuel a un peu vomi son petit déjeuner. Nous sommes partis à Paris chercher son frère qui revenait d’Arnas. A notre retour, Samuel a un peu mangé, puis il a refait de la diarrhée. N’ayant pas encore donné de médicament contre ce mal (on attendait de voir si ça recommençait), je lui fais boire son sachet et il va se coucher. A son réveil, des plaques rouges sur le corps. Vérification des effets indésirables : urticaire, rash, érythème. J’appelle tout de même la pharmacie qui me confirme les effets secondaires du médicament. Heureusement, les plaques ont vite disparu. Comme ça ne suffisait pas, il a encore vomi le soir. Franchement, ras le bol de ce samedi. J’ai apprécié l’heure en plus pour dormir grâce au changement d’heure.

Dimanche, ça va mieux, il a mangé peu mais à tous les repas. Pas de fièvre, pas de vomissements, pas de selles liquides. Et aujourd’hui, il a mangé un peu plus et comme nous. J’espère que cette deuxième semaine de vacances sera plus saine.

Deuxième partie : du côté de Nathanaël.

Lui, pas de maladie. Il a profité à fond de ses grands-parents. Il a fait des promenades, a mangé du Mc Do, est allé au cinéma voir Poly, a joué au petits chevaux avec Papy. Il a passé une super semaine.

Merci pour eux. Reposez-vous bien !

Petite bassine : le retour

Petite bassine : le retour

Vous l’aurez compris, il y a un malade chez nous, et c’est Nathou. Il a vomi à l’école ce matin et ce midi chez nous. Et là, il dort avec sa petite bassine à côté de lui.

On espère juste qu’on ne va pas se repasser le virus et qu’on sera tous en forme pour les fêtes qui arrivent.

Malades…

Malades…

… pour les vacances Triste.

Nathanaël a ouvert le bal des malades le jeudi. Il a dormi toute la fin d’après-midi et tout le lendemain. J’ai suivi le vendredi matin avec une gastro éclair, et JC a suivi la nuit avec les mêmes symptômes. Le samedi, on partait en Auvergne avec une petite forme… seul Samuel tenait le coup. Nous sommes arrivés à bon port, mais avons mis quelques jours tout de même pour récupérer toutes nos forces.

Ça va mal

Ça va mal

Un virus a attaqué les enfants, les rendant complètement paf (et oui, comme le chien).

Samuel a été touché le premier lundi, avec 39°C de fièvre, au réveil de la sieste, puis Nathanaël a suivi le même chemin dans la nuit de mardi à mercredi. Après plusieurs visites chez le pédiatre, et une radio pulmonaire pour chacun a trois jours d’intervalle, c’est une bronchite. Malgré les antibiotiques, la fièvre a perduré jusqu’à aujourd’hui chez Samuel. Nathanaël, quant à lui, vient de commencer son traitement et a donc toujours une température élevée.

Nous avons eu beaucoup de mal à les faire manger et surtout boire. Hier, j’ai donc ressorti un biberon pour Samuel puisque même la paille n’avait pas de succès.

MARTIN_2013_06_06_0718

MARTIN_2013_06_06_0721

Aujourd’hui, ils ont remangé un peu, ce qui est bon signe pour récupérer des forces, alors on espère avoir un amélioration d’ici peu de temps.

Le Petit Nid des microbes

Le Petit Nid des microbes

Grrr, ils se sont invités chez nous et ont pris possession des habitants du Petit Nid.

Mardi, Jean-Christophe est touché le premier, n’a plus de force et navigue du lit au canapé et du canapé au lit, à tel point qu’on a beaucoup cherché un médecin acceptant de prendre des nouveaux patients… (il n’y était pas allé depuis 2010, à Brunoy, et il n’avait vraiment pas la force ni l’envie d’aller jusque là-bas). Après plus d’une heure d’appel, j’en ai enfin trouvé un à Combs et JC a rendez-vous pour le lendemain.

Mardi soir : coup de fil de Père José. Alix, une paroissienne a un souci avec son assistante maternelle qui a la grippe, elle ne trouve personne pour garder son petit SAMUEL de 11 mois. On se connait déjà un peu, j’accepte, et le mercredi matin, j’accueille donc le petit bonhomme, qui est également malade, tant qu’à faire Clignement d'œil ! Jean-Christophe est dans le même état que la veille et attend son rendez-vous chez le médecin. L’après-midi, Samuel se réveille de la sieste avec un peu de fièvre, il est chaos et demande à se recoucher à 16h30. Le soir, Nathanaël est touché lui aussi, 38,9°C.

Le verdict du médecin pour Jean-Christophe, ce n’est pas la grippe, c’est un virus + une trachéite.

Jeudi matin, ben on est coulé, on est tous HS. Père José devait venir manger chez nous le midi, mais à 11h, sa secrétaire m’appelle, il est en réunion avec d’autres prêtres et doit annuler. Bizarrement, on est presque soulagé, car on fait peine à voir, c’est devenus Le Petit Nid des Zombies. Du coup, on a 10 000 restes puisqu’on a peu d’appétit, et à 13h, le téléphone est en mode “SILENCE”, on fait tous la sieste ! A 15h30, étonnamment, je me réveille en forme, mais bon, je somnole jusqu’à 16h tout de même. Je reprends ensuite le contrôle, et essaye de soulager et soigner au mieux mes hommes.

Ce matin, Samuel se réveille pour la Halte-Jeux et au dernier moment, ne veut plus y aller, ça ne lui ressemble pas. Nathanaël n’a plus de fièvre mais a un RDV chez le médecin pour l’après-midi, JC est toujours dans un sale état.

L’après-midi, j’emmène les deux p’tits loups consulter, ils ont une rhinopharyngite. Quand nous revenons, Jean-Christophe est debout, prêt pour aller travailler, mais toujours dans un état pitoyable. Je ne sais pas comment il va tenir, il découche cette nuit à Corbeil, et ne rentrera que demain en début de soirée… et moi, je file me coucher, car je ne sais pas à quelle sauce je vais être mangée cette nuit par mes petits.

Fin des vacances

Fin des vacances

Pour clore nos vacances à Pommiers, Samuel est tombé malade (39,9 de fièvre en pleine nuit, le top ! Triste). Il a donc fait connaissance avec le médecin de quand j’étais petite qui a diagnostiqué une angine à points blancs. Dans son malheur, il y a tout de même eu de bonnes choses à ses yeux puisqu’il a tout de même adoré prendre des bains en pleine nuit pour faire tomber la fièvre, il a gouté du lait au chocolat et a bu du sirop.Clignement d'œil

La veille de notre retour, Jean-Christophe nous a rejoint chez ses parents et il en a profité pour montrer à Samuel son train électrique de quand il était petit.

MARTIN_2012_08_02_0082

MARTIN_2012_08_02_0085

MARTIN_2012_08_02_0084

MARTIN_2012_08_02_0087

MARTIN_2012_08_02_0093

Vendredi, Théodore et Clémence nous ont rejoint le matin et à midi, Myriam, Christophe, Agathe et JC étaient de retour. Nous avons mangé tous ensemble avant de rentrer chacun chez soi.

Des microbes, des visites, et des photos !

Des microbes, des visites, et des photos !

Il y a 15 jours, Samuel subissait l’attaque du terrible “Rhinopharyngite”. Fort de ses 21 mois, il a réussi à s’en débarrasser et à nous le refiler ! Julie, ça va, elle l’a assez bien esquivé. Moi, lopette de 1ère classe, j’ai un peu souffert… Quant à Nathanaël, du haut de ses 15 jours, il fait vraiment peine à voir. Ses petits yeux qui pleurent tous seuls, sa gorge encombrée de vilaines choses, son nez bouché qui l’empêche de respirer convenablement, sa toux qui le tire en sursaut de son sommeil… Je pense qu’il y a mieux comme cérémonie de bienvenue au Monde… Il a quand même vu le pédiatre qui a conseillé d’attendre… Cependant, il se nourrit convenablement.

La semaine dernière, nous avons eu la visite de mamie Joëlle et papy Pascal. Ils ont évidement fait plein de compliments à bébé, et en ont bien profité samedi et dimanche. Notons que dimanche, jour de Noël, c’était sans moi puisque j’assurais mon “service ferroviaire”. Au passage, on les remercie encore pour tout ce qu’ils ont apporté !

Et puis jeudi et vendredi matin, nous avons reçu et hébergé une horde de Bretons. La cuisinière de Samuel a occupé les enfants toute la soirée, et aussi le lendemain matin. La nuit “colonie”, que j’appréhendais un peu, s’est parfaitement bien déroulée ! Sur le clic-clac, les parents. Louise avec Nathanaël. Et enfin, Judicaël, Mathilde et Samuel ensemble. Et tout le monde a bien dormi. Ils sont repartis dans le far-ouest sous la pluie (logique… 😉 ) Et on les remercie également pour tout 🙂 .

Et pour ceux qui préfèrent les BD, voici les photos…

MARTIN_2011_12_25_4020

MARTIN_2011_12_25_4002

MARTIN_2011_12_25_4008

MARTIN_2011_12_25_3999MARTIN_2011_12_25_3994

MARTIN_2011_12_30_3953

MARTIN_2011_12_30_3956

MARTIN_2011_12_30_3967

Une semaine après…

Une semaine après…

… il est temps de donner quelques nouvelles.

Julie a rejoint le domicile familial dimanche, un peu avant midi, avec Nathanaël. C’est précisément ce jour là que Samuel a choisi pour tomber malade. Une rhinopharyngite, confirmée lundi par son médecin. Nous nous efforçons donc de le tenir éloigné de son frère. Certes ce n’est pas ce qu’il y a de mieux pour faire connaissance, mais disons que c’est “un mal pour un bien”… Le hic, c’est que nous n’allons pas tarder à attraper son rhume compte tenu des microbes qu’il éparpille et qu’il nous envoie en pleine figure 🙁 …

Nathanaël va bien. Il a été pesé hier par la puéricultrice, et il grossit bien. Certes, ce sera un peu juste pour ce Noël ci, mais l’année prochaine, il devrait être “à point”.

Dans la mesure où il dort souvent, il ne s’est pas rendu compte que nous n’avions pas terminé la déco de sa chambre. En fait, il me fallait finir la grosse étagère du cellier pour pouvoir sortir les 2 dernières roues, ainsi que des cartons du déménagement “résistants” à tout rangement. Et bébé étant arrivé un peu plus tôt que prévu, on a dû s’adapter.

Mais aujourd’hui, nous avons rattrapé le retard et avons collé les stickers Winnie. La prochaine étape sera la suppression des éléments du bureau ainsi que ceux de l’armoire… 🙁 .

Julie se porte bien également. Jusqu’à présent, il n’y a qu’une tété par nuit, donc ça va. En espérant que Nathanaël maintienne l’effort 🙂

MARTIN_2011_12_18_3918

MARTIN_2011_12_18_3923

MARTIN_2011_12_22_3926

MARTIN_2011_12_22_3930

Avant / Après

MARTIN_2011_12_22_3942

MARTIN_2011_12_22_3943

MARTIN_2011_12_22_3947

MARTIN_2011_12_22_3946

Matinée d’accueil des nouveaux habitants et état de santé

Matinée d’accueil des nouveaux habitants et état de santé

Tout comme à Brunoy en 2006, j’ai participé ce matin à la matinée organisée pour nous, les petits nouveaux. Et tout comme à Brunoy, j’ai apprécié l’accueil réservé aux nouveaux habitants.

Au programme de cette matinée, accueil du maire autour d’un petit déjeuner, quelques mots du maire et du président du SAN de Sénart et court-métrage sur la Ville Nouvelle. Puis, un tour en bus d’1h30 pour découvrir la ville et Sénart. De retour, j’ai récupéré de la documentation ainsi que des petits cadeaux. Je suis ensuite vite rentrée chez nous, avant le vin d’honneur, pour retrouver mon mari et mon Samuel qui avait une nouvelle fois vomit juste après son biberon du matin.

A l’heure actuelle, Samuel termine sa sieste, et a gardé son repas… ouf ! Affaire à suivre… en espérant que la maladie s’arrête à Samuel et ne m’atteigne pas.