Archives de
Étiquette : Informatique

Envie de changement…

Envie de changement…

2010 s’en est allée, 2011 est là ! Comme tout le monde, on se souhaite les vœux – sincèrement ou moins sincèrement – on se sert la main, se fait la bise, bref, c’est le rituel annuel.

Nous avons vécu pas mal de changement l’an dernier, et le blog, apparu au mois de Mars, se devait d’évoluer. Un nouvel appartement pour nous, une nouvelle année, … C’est donc tout naturellement que le thème a été remplacé par un nouveau, plus frais, plus aéré et plus “posé”.

Rassurez-vous, le contenu n’a pas changé (magie d’Internet Clignement d'œil…), c’est juste la mise en page.

 

Attardons-nous un instant sur les petits rectangles (ici appelés Widgets) de la colonne de droite. En cliquant sur leur bande titre bleue, et sans lâcher la souris, vous pouvez les déplacer où vous voulez dans la colonne. Par exemple, si le champ “Rechercher” ne vous convient pas en haut, déplacez-le plus bas ! Et si vous ne souhaitez pas voir le contenu du Widget, cliquez sur le symbole “ < “ pour le masquer. Bien entendu, vos préférences sont mémorisés automatiquement (tant que vous ne supprimez pas les “biscuits”…), et chaque action est réversible.

D’autre part, et loin de moi l’idée de relancer un éternel débat, la page ne s’affichera pas tout à fait pareil suivant le navigateur utilisé… (encore un nom barbare me direz-vous. Il s’agit uniquement du “logiciel” utilisé pour aller sur Internet, pour y “naviguer” Sourire ). Sur Firefox et Opera, les coins des cadres apparaissent légèrement arrondis. C’est fait exprès. Sur Internet Explorer, en revanche, les coins sont… anguleux ! Ce qui fait perdre un certain charme au thème… (mais j’ai prévu de replonger les mains dans le cambouis…).

Dernier aspect visuel, la couleur de fond de chaque billet. Celle-ci est censée être légèrement (mais alors très légèrement) transparente, ce qui laisse apercevoir le fond nuageux. C’est du plus bel effet mais… encore une fois, certains anciens navigateurs (encore trop utilisés) ne gérant pas la transparence se contentent d’afficher un fond opaque… Encore une fois, ça “casse” bien le thème…

D’ailleurs si, comme Delgado dans son commentaire d’hier, vous relevez des bugs, des anomalies, des trucs moches, etc… il faut me le dire !

 

C’est tout pour la technique, à très vite sur Le Petit Nid (la Cigogne – pardon – les Cigognes vous y attendent), et pourquoi pas dans Notre petit Nid, car nous aussi, on vous y attend ! Clignement d'œil

L’hiver approche, sortons les cache-nez !…

L’hiver approche, sortons les cache-nez !…

Ce matin, il m’est arrivé une mésaventure peu courante, en lien avec la météo et notre actuel appart.

Comme chacun sait, alors que l’hiver approche, le chauffage a été rétabli chez nous, avoisinant les 26 degrés. C’est pourquoi nous dormons la fenêtre entrouverte, pour ne pas cuire durant notre sommeil. Et non loin de la fenêtre se trouve l’ordinateur…

Après le petit déj, je saute sur le PC pour vérifier que les fonds ont été débloqués pour l’achat de lundi, j’appui sur le bouton “marche”, tout se passe bien quand soudain… un “blue screen”, où pour les autres, un plantage en règle… et un redémarrage automatique. La procédure se passe et… idem. Je tente un coup de passe-passe en démarrant sur la version 64 bits… encore pareil. “Je suis un peu déçu” du coup…

Dernière chance, le mode sans échec, qui lui va à son terme. C’est déjà ça ! Nouveau redémarrage (pendant qu’Eric Woerth tente une défense improbable aux 4 Vérités de France 2). Nouvel échec… Hum hum, c’est embarrassant, surtout pour les 1 ans de Windows 7 !

Retentative en mode sans échec, encore une fois, ça passe. Déduction : c’est au moment du chargement des pilotes graphiques que ça merde… Je suis bien avancé… (c’est surement la faute de Woerth…).

Le boitier, qui était très très froid, commence à se réchauffer… J’y crois, je redémarre normalement et… bingo !, la procédure va à son terme.

Donc se soir, l’ordi sera muni d’un bon cache-nez ! Clignement d'œil

Fin de l’aventure Facebook

Fin de l’aventure Facebook

Le 04 avril dernier, j’avais écrit un petit billet concernant ma première expérience sur Facebook (c’est ici).

Aujourd’hui l’aventure prend fin. En effet, et malgré quelques efforts, je n’ai pas réussi à trouver l’utilité de ce réseau social. Il n’y a pas de réelle conversation, juste une “exposition” de nous même, soumis aux commentaires des membres connectés. La différence avec le blog ? Sur le blog, il y a du fond, chose qu’il manque cruellement sur Facebook.

Rien de très palpitant donc, si bien que j’ai supprimé mon compte (enfin, j’ai encore 14 jours pour changer d’avis…).

Alors oui, je suis surement marginal aux yeux de certains… mais on est comme on est ! Clignement d'œil

Le billet qui raconte…

Le billet qui raconte…

… les dernières nouvelles…

Nous aurions aimé dire que notre dossier de prêt était bouclé et validé, mais, administration oblige, il manque des pièces… Ce n’est pas grave, nous avons un nouveau rendez-vous mercredi prochain. Ce que nous pouvons dire, en revanche, c’est que c’est bien parti (encore heureux nous direz-vous !). Alors n’oubliez pas : entre le 25 (date de signature chez le notaire) et le 31 octobre (date de fin du préavis), nous aurons besoin de bras. Les mille-pattes génétiquement modifiés (pour le côté costaud) sont les bienvenus !

Concernant notre petite vie, rien à dire, le paragraphe est court puisque rien n’a vraiment changé…

Concernant le blog maintenant… Peu importe comment vous en êtes arrivés à lire ce billet, vous devez remarquer que l’adresse a quelque peu changé.

Pourquoi encore changer ? Une explication pour les néophytes s’impose. Un blog tel que celui-ci est “hébergé” sur un serveur, en gros, un ordinateur spécial qui reste toujours allumé, et qui “stocke” des sites internet. L’hébergeur que nous avions jusqu’alors mettait à notre disposition un petit espace de stockage. Avec les photos et les vidéos, cet espace a commencé à saturer. Nous avons donc trouvé un nouvel hébergeur, qui nous propose davantage d’espace de stockage…

Or, l’adresse d’un site Internet dépendant en partie de son hébergeur, cette dernière à été modifiée. Rassurez-vous, et vérifiez-les par vous-même, tout le contenu du blog reste inchangé ! 🙂

Retenez donc bien cette adresse : blog.lepetitnid.net

Mais la nouveauté, et les plus perspicaces l’auront remarqué, c’est le lien “La Galerie Photos” située dans l’en-tête du blog. Cette galerie permet de voir… des photos ! Et le tout rangé sous forme d’albums, avec une possibilité de recherche par mot-clé pour trouver plus facilement un cliché particulier ! Ces photos sont les nôtres, choisis pour représenter les moments forts de notre vie, et les partager avec nos proches… Et comme nos proches, c’est vous, vous pouvez y aller ! Pour s’y rendre sans passer par le blog, c’est très simple : galerie.lepetitnid.net

Bonne balade à vous, et à très bientôt… pour porter les cartons ! 😉

 

PS : pour les plus fantaisistes, oubliez tout ce qui précède, pensez à la cigogne qui fait son nid, et qui s’y installe, et qui aime parce que c’est plus grand qu’avant… Imaginez-la placardant des centaines de photos partout sur ses murs…

La cigogne prépare ses nouveaux quartiers… (à suivre…)

La cigogne prépare ses nouveaux quartiers… (à suivre…)

Retenez bien cette adresse :

blog.lepetitnid.net

C’est la nouvelle adresse de La Cigogne. Allez-y, vous vous rendrez compte qu’elle n’y habite pas encore mais que c’est l’affaire de quelques jours…

Bien entendu, vous serez tenus au courant lorsqu’elle fermera définitivement les portes de son Petit Nid actuel, et vous serez alors conviés à sa pendaison de crémaillère ! 😉

La curiosité, ou quand Internet touche le fond…

La curiosité, ou quand Internet touche le fond…

La semaine qui vient de s’écouler m’a été relativement riche en expériences nouvelles. Je n’ai pas (encore) ouvert les portes d’un club échangiste (aïe ! …), mais je me suis, entre autre, ouvert un compte sur un célèbre réseau social. Pourquoi ? Parce que « tout le monde » ou presque en a un, et qu’il y a quelques mois, mon « contrôle marital » avait censuré une proche qui souhaitait s’y essayer. Les nuits, les jours, et les mois portant conseils (ou pas), je me suis lancé. Verdict.

Mon nom, mon prénom, ma date de naissance et ma ville étant renseignés, on me propose déjà d’ajouter des amis à partir d’une liste donnée. Et le plus étrange, c’est que ce sont des personnes que je connais. J’ai suivi les rumeurs sur le respect aléatoire de la vie privée de ce type de réseau, mais là, c’est carrément suspect… Je sélectionne mes « amis », et c’est parti, la page principale, le « fil d’actualité », s’affiche.

Que dire ? D’un point de vue esthétique, tout d’abord, c’est moche. C’est triste, voire glauque. Il n’y a aucune convivialité, ça ne donne pas envie d’y rester. ( Ça me rappelle mon frère qui déprimait après un cours d’informatique sous Ubuntu et son triste thème marron… bref …). Sur le moment, j’ai envie de désactiver tout de suite mon compte, mais l’excitation du club échangiste de l’expérience me ramène à la « raison ».

J’ai de la chance, les personnes désignées comme mes amis acceptent de l’être ! Je peux ainsi suivre ce qu’ils font, ce qu’ils aiment, etc… C’est là qu’on touche le fond… Pour exemple concret, on peut y lire : Untel et Napoléon sont maintenant amis. Tant mieux pour eux. On peut alors cliquer sur Untel, ou sur Napoléon pour voir leur fil d’actualité, leur « Mur », dans le jargon du milieu. Et y trouve : Untel rentre à la maison. Ce qui signifie qu’ Untel a écrit qu’il rentrait à la maison. A la même minute, une troisième personne, Papa Noël commente la phrase précédente en écrivant : Bon retour. …

Examinons ce cas de figure… Untel va rentrer chez lui, ça, on l’a compris. Et tous ses amis aussi. S’il avait envoyé un mail à tout ses contacts proches, le résultat aurait été (presque) le même. Et tout le monde aurait dit « tant mieux pour lui, mais on s’en fout un peu »… Certes, ici, on est tous « délibérément » sur ce réseau, d’où le « presque » précédent. Revenons à l’examen. Il rentre chez lui, ce qui signifie que dans 1 heure, ce message sera périmé, puisqu’il sera arrivé. Pour en tirer tout le bénéfice, il faut alors se connecter dans l’heure. Et ne sachant pas quand Untel postera son message, il faut, en définitive, y rester connecter en permanence. D’où la réponse expresse de Papa Noël. Ceci n’est qu’un exemple (merci Untel, qui te sera peut-être reconnu. Sans rancune j’espère, c’est pour l’expérience. En revanche, si cela te dérange, dit le moi, je modifierai l’article…) . On peut aussi savoir que Rafiki à trouvé le Hit Parade du jour de sa naissance et qu’il est plein de chansons pourries, etc… . Les exemples sont légions…

Qu’il est loin le temps où l’on recherchait sur Internet des recettes de cuisine pour le rôti du dimanche ou des informations sur François Mitterrand pour un exposé d’éducation Civique… Pour moi, ce genre de « réseau social » est en réalité un grand foutoir inutile qui, malgré l’aspect communautaire, ne fait que renforcer l’individualisme de chaque membre. En effet, de ce que j’ai pu voir, la majorité des personnes raconte sa vie, d’autres la commente, mais l’ensemble reste stérile, voire malsain…

Aujourd’hui, mon principal problème est qu’il ne se passe rien dans « mon mur ». Et pour cause, je n’y poste rien… Je vais faire un effort pour la semaine qui vient, et je reviendrai livrer mes impressions un peu plus tard.

Pour éviter à certains de se vexer, à d’autres de s’énerver et de m’insulter (ou pire ! …), je suis prêt à en discuter avec ceux qui sont sur ce réseau, et qui ont des arguments convaincants à m’apporter… Et à très bientôt sur ce réseau !

La promesse du retour…

La promesse du retour…

Aujourd’hui c’est le printemps, ce qui signifie… beaucoup de choses ! On pourrait énumérer une petite liste non exhaustive, comme la tonte de la pelouse, les plantations à effectuer, les grands nettoyages, la dernière ligne droite de l’année scolaire, les jours qui rallongent, …

Pour les oiseaux, c’est un peu plus que cela. En effet, pour certains, c’est des milliers de kilomètres à parcourir pour retrouver un climat favorable et de la nourriture à volonté. Notre Cigogne, elle, a préparé son retour il y a quelques semaines déjà. C’est qu’elle est prévoyante ! Elle ne se souvient plus exactement du jour où elle à quitté l’Afrique, mais ce qui est sûr, c’est qu’elle s’est posée à Brunoy le 7 mars. Avec Samuel dans le bec. Et depuis aujourd’hui, elle trône majestueusement sur votre navigateur Internet préféré :

C’est peu de chose, mais d’une part, ça prouve bien que les cigognes reviennent après l’hiver, et d’autre part, ça égaye ce sombre monde qu’est Internet…

« Et puis c’est tout ! » – P.L.

Nouveau blog

Nouveau blog

Avec l’arrivée prévue de notre petit garçon, nous changeons d’adresse et aménageons notre petit nid. Désormais, vous allez pouvoir suivre nos nouvelles aventures sur ce blog.

Bisous à tous.

Julie et Jean-Christophe

PS : En ce moment, vous êtes redirigés automatiquement sur ce blog, mais pensez à modifier vos favoris et autres liens qui pointaient à l’ancienne adresse.